Derniers sujets
» Postulation
Sam 15 Oct 2016 - 21:23 par Spiritze

» Postulation
Mar 11 Oct 2016 - 14:29 par gayou

» Qui a déjà vu le film?
Lun 13 Juin 2016 - 16:23 par Limarwinn

» Postulation
Ven 13 Fév 2015 - 10:58 par Hystera

» Postulation
Mar 11 Nov 2014 - 20:43 par Werwall

» Un petit retour aux sources. :)
Mer 27 Aoû 2014 - 20:09 par Lechât

» Prose, vers et autre (maj 28/02/2014)
Lun 12 Mai 2014 - 8:30 par Limarwinn

» Récit d'un Barde autour d'une tasse chaude méritée de lotus givré mentholé
Lun 24 Juin 2013 - 17:18 par oya

» Recrutement actuel [OUVERT]
Lun 20 Aoû 2012 - 15:58 par Limarwinn

» Louange à un ami
Jeu 6 Nov 2008 - 7:14 par Artémiss

LEGION

LA TOMBE DE SARGERAS
NORMAL (9/9)

LE PALAIS DE SACRENUIT
HÉROÏQUE (6/10)

TRILLIAX - 06/04/17

LE PALAIS DE SACRENUIT
NORMAL (10/10)
GUL'DAN - 06/04/17
ELISANDE - 19/03/17
ETRAEUS - 12/03/17
BOTANISTE - 5/03/17
TICHONDRIUS - 20/02/17
KROSUS - 6/02/17
ALURIEL - 1/02/17
TRILLIAX - 22/01/17
SKORPYRON - 18/01/17
ANOMALIE - 18/01/17


LE JUGEMENT DES VALEUREUX
NORMAL - 3/3

HELYA - 15/01/17
GUARM - 27/11/16
ODYN - 20/11/16


LE CAUCHEMAR D'ÉMERAUDE
HÉROÏQUE - 6/7

CÉNARIUS - 15/01/17
ELERETH RENFERAL - 12/01/17
IL'GYNOTH - 11/01/17
URSOC - 30 /11/16
DRAGONS DU CAUCHEMAR - 16/11/16
NITHENDRA -
18/10/16

LE CAUCHEMAR D'ÉMERAUDE
NORMAL - 7/7


XAVIUS - 18/10/16
CÉNARIUS - 13/10/16
IL'GYNOTH - 12/10/16
DRAGONS DU CAUCHEMAR - 09/10/16
ELERETH RENFERAL - 25/09/16
URSOC - 25/09/16
NITHENDRA -
25/09/16
-----


WARLORD OF DRAENOR (HM Clean)
MIST OF PANDARIA (HM Clean)
CATACLYSME (HM Clean)
WRATH OF THE LICH KING
BURNING CRUSADE
VANILLA
...

1er Août 2005
Le Cercle de la Licorne
est né et est présent
Sur Khaz Modan depuis lors...


Prose, vers et autre (maj 28/02/2014)

Page 3 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Prose, vers et autre (maj 28/02/2014)

Message par elfomania le Lun 16 Avr 2012 - 11:48

Beetyourson a écrit:j'ai pas encore fini mais je sais déjà que mon mari à l'esprit mal tourné

Meme pas vrai
avatar
elfomania
SAMOURAÏ
SAMOURAÏ

Nombre de messages : 559
Age : 36
Localisation : Amiens (80)
Date d'inscription : 03/03/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prose, vers et autre (maj 28/02/2014)

Message par Huol le Lun 16 Avr 2012 - 12:24

J'vais m'faire moine elephant

Moi, amoureux d'une gnome... smurfin le mots me manquent !
avatar
Huol
SAMOURAÏ
SAMOURAÏ

Nombre de messages : 1048
Age : 87
Localisation : Ironforge
Date d'inscription : 16/03/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prose, vers et autre (maj 28/02/2014)

Message par Bulledezan le Mar 17 Avr 2012 - 10:52

rhooo Beety y en une tartine (40 pages quand meme) ! je viens de tout sauvegarder, je demande à mon tchum qu'il m'imprime tout ca et j'aurai de la lecture pour le soir.

Merci
avatar
Bulledezan
PETIT SCARABÉE
PETIT SCARABÉE

Nombre de messages : 159
Localisation : A coté d'un poteau boss à Hurlevent
Date d'inscription : 09/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prose, vers et autre (maj 28/02/2014)

Message par Beetyourson le Mar 17 Avr 2012 - 12:35

mdr blue ... oui ça à pas l'air, mais le texte sur les sucettes fait 5 pages word en century gothic 10 (déformation pro )

et puis d'ailleurs je venais poster le début de mon nouveau texte
avatar
Beetyourson
TAÏSHÔ
TAÏSHÔ

Nombre de messages : 2361
Age : 36
Localisation : dans un grand pot de miel
Date d'inscription : 26/05/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prose, vers et autre (maj 28/02/2014)

Message par Beetyourson le Mar 17 Avr 2012 - 12:36

Sindaril et la quete des grosses dagues.


En voila un qui n'était pas encore passé sur le grill, ça sera chose faite

Nous avons tous des obsessions dans la vie, des passions. Des choses importantes ou futiles, mais pour la possession ou la réalisation desquelles nous sommes capable de consacrer beaucoup d’énergie, de temps et de moyens.

Il y a des guerriers qui collectionnent les faits d’arme, d’autres ont une passion pour les animaux de compagnie, ou les montures. Certains aiment savoir qu’ils ont vu chaque recoins de chaque continent, et d’autres encore aiment savoir qu’ils ont affronté tout ce qui était affrontable dans notre monde.

En cette période noire, ou Aile de mort sème la désolation sur toutes contrées, réduisant en cendre les forets millénaires, rendant infertiles les cultures les plus généreuses, asséchant les cours d’eau ici, noyant sous un raz de marée les désert les plus arides là, sculptant dans la pierre, le ciel et les paysage un début de fin des temps.

En ces temps si terribles que nul n’ose les nommer…il y’a pourtant des choses qui ne changent pas.

Inflexible au milieu de la tempête, insubmersible face à la mort, résistant aux outrages du grand dragon, l’espoir palpite toujours au fond des cœurs les plus hardis.

Et puis, il y’a la bière naine !!!

La bière naine qui comme toujours coule à flots au cochon-siffleur. Et les parties endiablées de dominos trolls. Et les bancs trop durs. Et le feu qui crépite dans la cheminée. Et l’odeur des armures fraichement astiquées. Et Limarwinn qui lit des journaux à potins. Et Huol qui fait des calembours. Et Blueberry qui insiste pour chanter. Et Artheros qui fait le sale gosse. Et Sindaril .

Sindaril. Sindaril. Sindaril….

Que dire ? Par ou commencer ? (« par le début » me chuchote Huol ^^) Que dois-je dire ? (« Tout, surtout si c’est croustillant » me glisse Limarwinn)…parfois les mots glissent sur mon clavier d’autres pas.

En effet le commencement me parait un bon début… ou pas …Le début n’a pas ici beaucoup d’intérêt, je propose donc de le zapper et de commencer par la suite…enfin non juste avant la suite.. un peu avant … mais pas tout à fait. Enfin vous verrez bien !!


La pluie bat sur le carreau, le lourd martellement de l’eau sur le verre semble faire écho, au doux ronronnement du feu et au clapotis de la marmite en train de mijoter. La pluie qui tombe ce soir est si consistante qu’on s’attend à tout instant à la voir se changer en grêle. Nous sommes pourtant en plein mois d’aout, mais le vent à tôt fait de vous rappeler la bise de janvier, et ces gouttes si lourdes tombent sur les vêtements, et s’y infiltrent sans chercher à rejoindre le sol autrement qu’en glissant sur votre cou, puis le long de votre échine. Les pavés sont recouvert d’une sorte d’amas boueux, les chevaux à l’écurie se collent les uns aux autres, les animaux de la foret se cachent dans le plus petit interstice laisser libre entre des rochers, les poissons boudent l’apat et il n’y a guère que les gardes pour oser encore mettre le bout du nez de dehors.

Comme souvent lorsque le temps est mauvais, il n’y pas de combat. On peut être un mercenaire endurci et ne pas aimer se mouiller pour autant.

Que font les licornes ? … Peut-etre s’entrainent-ils durement ? que néni !! Peut-etre se reposent-ils au fond d’un lit douillet ? non plus ! Ils jouent au troll dominos ? absolument pas, ceux-ci sont bien rangés au fond de leur boite… Mais alors ? Quoi donc ?!! Les licornes sont sagement assis, autour du feu, buvant une bien sage soupe concoctée par Oya et écoutant dans un silence religieux les récits de la folle jeunesse d’Oya et Limarwinn.

Et soudain …Sindaril !Comme un claquement dans le silence, comme une bombe au milieu de l’assemblée, cette revendication venue du nulle part, si ce n’est peut-etre se son cœur. Matérialisation de son esprit qui de fil en aiguille avait divagué de la jeunesse d’Oya, vers la sienne, puis vers les combats partagés et avait finit par ce cri jaillit des entrailles du voleur :

- je veux de plus grosses dagues !

Le son résonnait encore en long écho dans la salle silencieuse. Tous les regards, intrigués, c’étaient tourné vers lui. Et dans les yeux écarquillés de Sindaril, devant sa bouche entre-ouverte, son corps en arrêt, nul ne pouvait douter qu’il s’était surpris lui-même. Sans doute avait-il pensé à haute voix sans le vouloir. Mais il n’avait pas seulement pensé… il avait crié !!

Personne n’osait rompre ce silence, et on en sentait bien que les souffles s’étaient meme arrétés.

- De quelles dagues parles-tu donc ? le questionna doucement Lirmawinn (donnant par la même l’autorisation de recommencer à respirer)
- Des dagues légédaires voyons !!
Et Sindaril se lança dans récit d’une vieille légende Wirkules sur des dagues extraordinaires, tant par leur taille, que par leur beauté, mais surtout par leur pouvoir.
- L’acier de leur lames est fait avec des larmes d’étoiles et baigné dans du sang de dragon !! assura Sindaril
- Voyons Sindaril ce sont des contes pour enfants, tenta de le raisonner Lirmawinn.
Et le brouhaha habituel se fit quand chacun essaya de faire entendre raison au voleur. Le brouhaha prenait de l’ampleur, les discordes commençaient à poindre.

Le bruit sourd et puissant d’un lourd livre heurtant le bois ammena instantanément le silence. Et cette fois c’est vers Oya que les regards se tournèrent.
- Il a raison !!

Et devant les yeux ébahi de l’assistance Oya, ouvrit le lourd livre ancien, dont les pages étaient ornées d’enluminures précieuses et s’arrêtant sur une page, tourna le livre et présenta la gravure à l’assistance.
- les voilà !

Et elles étaient bien la… si incroyablement réaliste. Exactement semblables à ce qu’avait annoncé Sindaril.
- Elles existent !! Elles sont encore plus puissantes que tu ne le crois…et surtout …surtout
- …
- elles sont à ta portée pour peux que tu t’en donne la peine !! mais il te faudra l’aide de toute la compagnie. Nul être vivant ne peut obtenir les dagues légendaires sans l’aide de valeureux guerriers


Il y eu alors de longues palabres. Tous les livres parlant du sujet furent réquisitionnés et étudiés. Tous les anciens furent interrogés. On interrogea aussi, ceux qui avaient vu ceux qui avaient ceux qui savaient comment atteindre l'objectif des dagues légendaires.

Il fallut des semaines pour établir une stratégie, rencontrer les bonnes personnes, réunir les bonnes infos et surtout trouver les bons composants. Puis après il fallut réaliser des épreuves épiques.

ET là enfin, après plusieurs semaines, toutes les licornes purent admirer les dagues légendaires qui brillaient dans leurs fourreaux à la ceinture de Sindaril.
- Alors te voila un homme heureux ? interrogea Huol
- oui !! presque .
- comment ça : presque !!
s'exclama Lirmarwinn
- je veux des dagues plus grosses !
-mais tu as déja tes dagues légendaires !
- mais j'en veux de plus grosses encore !!!


et prenant le livre d'Oya, Sindaril tourna la page qui représentait les dagues en sa possession et leur montra des dagues encore plus grosses, encore plus belles et encore plus légendaires ... mais biensur encore plus difficiles à obtenir.

Et sans un mot tout le monde se résolu à remettre ça !!

Il fallut encore de longs mois, pour obtenir ces nouvelles dagues légendaires. Et quand il les eu, Sindaril ne pu s'empecher de s'exclamer :
-je veux des dagues plus grosses !!

La scene se reproduisit plusieurs fois ... au grand désespoir de ses amis.

Enfin Sindaril, leur annonça que ces dagues seraient les dernières, qu'il n'en existait pas de plus puissantes, et qu'une fois qu'il les aurait, il serait un voleur comblé.

De nombreux mois avaient passés, et enfin la dernière ligne droit était là !! Les licornes anticipaient enfin le repos tant mérité, et la satisfaction à venir de Sindaril.

Un soir, alors que toutes les licornes étaient réunis pour peaufiner les derniers reglages de la dernière épreuve, permettant d'obtenir les derniers composants pour ces dernières dagues, il fut décider de vérifier que vraiment il n'y avait pas d'autres dagues.

Et tandis que tout le monde se concentrait, Blueberry se saisit du livre d'Oya et commença à en parcourir toutes les pages, n'en laissant aucune de coté.

Chacun était concentré sur ce qu'il lui restait à faire.

Et soudain ! Une exclamation. Un cri guerrier, ce mélange si particulier de défi, de victoire et de détermination. Ce même genre cri que devaient pousser les amazones en se lançant sur les champs de bataille. Ce cri du fonds des ages, qui traverse les millénaire pour surgir soudain dans la gorge d'un guerrier aguéri. C'est ce cri qui surgit de la frele et discrete Blueberry quand elle s'écria, levant bien haut le livre d'Oya :
- je veux un baton plus gros !!

et sur l'illustration enluminée et rehaussée d'or tous purent apercevoir la fameuse Tarecgosa !!

Et chacun su alors qu'une nouvelle croisade allait commencer pour le Cercle de la Licorne.

mais tout ça est une autre aventure...
----------------
Sindaril à finnallement obtenu les "crocs du père" le jeudi 10 mai peu apres minuit.
gg à lui , et à tous ceux qui lui ont fillé un coup de pates durant les longues semaines de quetes





Dernière édition par Beetyourson le Jeu 10 Mai 2012 - 7:22, édité 7 fois
avatar
Beetyourson
TAÏSHÔ
TAÏSHÔ

Nombre de messages : 2361
Age : 36
Localisation : dans un grand pot de miel
Date d'inscription : 26/05/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prose, vers et autre (maj 28/02/2014)

Message par Huol le Mar 17 Avr 2012 - 13:16

aAHAhaAHaHAHAHAahaa Sinda il a besoin de compenser aahaaaAHahaahahaAhaHA
avatar
Huol
SAMOURAÏ
SAMOURAÏ

Nombre de messages : 1048
Age : 87
Localisation : Ironforge
Date d'inscription : 16/03/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prose, vers et autre (maj 28/02/2014)

Message par Sindaril le Mar 17 Avr 2012 - 14:14

Pas du tout ... pas du tout ... je veux juste des dagues ... à ma taille ... lol.

Et pour tout le travail de Beety, un p'tit poème en hommage aux femmes ... que l'ont fait souffrir parfois ^^

MALADRESSE

Le doux minois se fige douloureusement
Les lèvres pleines se pincent ardemment
Les yeux malicieux s’écarquillent, surpris,
Puis les paupières tombent comme une draperie
Lentement déposée sur la frange brune des cils.
Un froncement hésitant anime les fins sourcils.
Un sanglot étouffé fait frémir les narines volontaires
Qui laissent le passage ouvert à la sourde colère.
Mais, seule une larme de compassion nait, puis roule,
Freine et accélère, incomprise, comme saoule,
Sur les pentes suaves si bien connues du visage.
Pas un mot, rien, le silence. Pas le moindre orage.
La goutte tombe et éclate comme le point final
Qui ponctue et accuse mon erreur qui fait mal.
La femme me regarde lourdement, sans défense,
Et me laisse seul, liquéfié, avec mon offense.
avatar
Sindaril
SAMOURAÏ
SAMOURAÏ

Nombre de messages : 1233
Age : 57
Localisation : Côte d'Azur
Date d'inscription : 25/04/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prose, vers et autre (maj 28/02/2014)

Message par Beetyourson le Mar 17 Avr 2012 - 14:19

ça mérite bien une biere naine
avatar
Beetyourson
TAÏSHÔ
TAÏSHÔ

Nombre de messages : 2361
Age : 36
Localisation : dans un grand pot de miel
Date d'inscription : 26/05/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prose, vers et autre (maj 28/02/2014)

Message par Limarwinn le Mar 17 Avr 2012 - 19:10

Eh mais c'est le Cercle de La Licorne ou le Cercle des Pouet Trapus ou Le Cercle des Poètes Disparus ?
Bref...bravo aux auteurs, même si une Naine s'y connait peu en hauteur.
Oui, oui, c'est prévu je sors, je m'occupais juste vite fait en attendant le RER.

_________________
Bien l'bonjour de Limarwinn la Naine Paladine !
avatar
Limarwinn
SHOGUN
SHOGUN

Nombre de messages : 6424
Localisation : Limoges
Date d'inscription : 10/08/2005

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prose, vers et autre (maj 28/02/2014)

Message par Sindaril le Mer 18 Avr 2012 - 8:09

Allez !! un autre dans lequel vous me reconnaitrez peut-être un peu plus ^^


PLAISIR

Les langues s’enroulent miraculeusement
Les lèvres ajustées fusionnent délicatement
En scellant avidement un espace propre
Jalousement soustrait à l’écho des autres
Les peaux ardentes nerveusement frémissent
Et plongent les sens désorientés dans les abysses
Les chairs exacerbées vibrent des oscillations
Que provoque inexorablement la douce excitation
Discrètement s’entremêlent les sueurs
Participant à la création d’une nouvelle odeur
La perception se limite aux effleurements
Que les chaudes extrémités prodiguent assidument
Ils goutent, explorent, fouillent, découvrent
Un univers profond et nouveau s’entrouvre
Les amants harmonisés ne font plus qu’un
Atteignant la perfection raffinée d’un parfum
Alors tout se déroule dans la démesure
D’un sentiment d’absolu couvert d’azur
L’esprit enchainé devient l’esclave du corps
Dans un dédale de compromis en total accord
Un cri foudroyant sans bruit se dilate
Puis un lent murmure rauque éclate
L’apesanteur cède à une lourdeur indéfinie
Reste la sensation mêlée de fini et d’infini.


Tous les elfes sont un peu poête et aiment la femme ^^
avatar
Sindaril
SAMOURAÏ
SAMOURAÏ

Nombre de messages : 1233
Age : 57
Localisation : Côte d'Azur
Date d'inscription : 25/04/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prose, vers et autre (maj 28/02/2014)

Message par Bulledezan le Mer 18 Avr 2012 - 8:14

C'est tres beau Sind
avatar
Bulledezan
PETIT SCARABÉE
PETIT SCARABÉE

Nombre de messages : 159
Localisation : A coté d'un poteau boss à Hurlevent
Date d'inscription : 09/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prose, vers et autre (maj 28/02/2014)

Message par Beetyourson le Mer 18 Avr 2012 - 10:02

voila la preuve par l'alexandrin !!! je suis innocente de tout ce dont on m'accuse !! ou presque Devil
avatar
Beetyourson
TAÏSHÔ
TAÏSHÔ

Nombre de messages : 2361
Age : 36
Localisation : dans un grand pot de miel
Date d'inscription : 26/05/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prose, vers et autre (maj 28/02/2014)

Message par Huol le Mer 18 Avr 2012 - 10:22

mouai, en un truc de cul pour pas changer hein !
avatar
Huol
SAMOURAÏ
SAMOURAÏ

Nombre de messages : 1048
Age : 87
Localisation : Ironforge
Date d'inscription : 16/03/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prose, vers et autre (maj 28/02/2014)

Message par Beetyourson le Mer 18 Avr 2012 - 10:47

Sindaril : Je me suis permise d'éditer tes poèmes pour les rendres plus visibles (et respecter la chartre graphique )

Je t'ai rajouté sur le sommaire aussi.
Allez zouuu y'a encore du taff, j'ai quelques textes d'avance

Huol : t'es vu que tu m'accusais de manière éhontée alors que j'etais pure et chaste MOI Devil
avatar
Beetyourson
TAÏSHÔ
TAÏSHÔ

Nombre de messages : 2361
Age : 36
Localisation : dans un grand pot de miel
Date d'inscription : 26/05/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prose, vers et autre (maj 28/02/2014)

Message par Beetyourson le Mer 9 Mai 2012 - 9:14

texte à venir " Rififi au Cercle de la Licorne"
Y'a de la rebellion dans l'air. Ca va swinger ferme
le debut aujourd'hui sans faute, la suite surement dans la soirée.

Sinda tu prends du retard Devil
avatar
Beetyourson
TAÏSHÔ
TAÏSHÔ

Nombre de messages : 2361
Age : 36
Localisation : dans un grand pot de miel
Date d'inscription : 26/05/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prose, vers et autre (maj 28/02/2014)

Message par Beetyourson le Mer 9 Mai 2012 - 10:11

Rififi au Cercle de la Licorne

Je vous remercie de ne chercher aucune correspondance avec des faits réels, je peux m'inspirer de faits rééls, mais je ne fais pas de politique. Donc toute ressemble avec des faits réels ou des personnes existants ou ayant exitées serait purement fortuite.

Il y a des jours comme ça, où on se dit qu’on aurait mieux fait de ne pas se lever. Comme si, la couverture qui nous protège durant notre sommeil pouvait être une bonne armure contre les ennuis de la journée.

On se lève, le cœur léger, les oiseaux chantent leur joie de vivre, le café exulte des arômes réconfortants, un soleil vient à travers les carreaux vous réchauffer le corps et l’âme. On se sent bien. On chantonne peut-être. Les corvées les plus ennuyeuses sont agréables à exécuter.

Et soudain, en quelques secondes, la réalité reprend le dessus, et on se dit qu’on aurait mieux de ne pas se lever.

C’est exactement ce que devait ressentir Limarwinn ce matin là, quand tout commença.

Comment cela a-t’il commencer ? je ne sais pas.
Quand cela a-t’il commencer ? je n’en sais guère plus.


Ce matin là, les licornes se réveillaient paisiblement, après avoir lutter fort tard la veille contre les troupes d’Aile de Mort. Les chevaliers c’étaient couchés, la nuit bien avancée, le corps rompu, les armures bien amochées, mais le cœur léger de celui dont le devoir est accompli.

Sindaril et Oya préparaient leurs lignes de pèches pour aller récolter de quoi cuisiner de bons petits repas.
Beetyourson s’apprêtait à se rendre en foret pour sa cueillette quotidienne de plante médicinale.
Elfomania faisait le point sur le cuir, ramassé la veille, et qu’il devait tanner.
Dragodan regroupait les armures cabossées pour les porter au forgeron.
Artheros et Swordhan avaient prévu de se rendre au champs de tire pour s’aguerrir à l’arc.
Boblachatte et quelques acolytes devaient se rendre sur un champs de bataille pour « casser du troll » ce qui les met toujours en joie.
Blueberry avait prévu de confectionner tout un tas de gadgets.

Et tout ce petit monde avait la joie au cœur. Une joie simple. Pas une de ces vilaines joie de personnes qui se sentent supérieur, pas cette joie anticipée que certains ressentent pour les futurs méfaits accomplis. Non simplement la joie d’être ensembles, d’être unis, et le plaisir d’une journée radieuse occupée à des taches certes simples et peu héroïques, mais au combien indispensables. Chacun trouvait dans ces activités basiques la sérénité nécessaire après l’ardeur et la témérité des combats engagés ces derniers jours.

Tout le monde riait joyeusement en se préparant et en déjeunant. Comme d’habitude Limarwinn commentait les faits-divers et autres unes du « Storwmind News».
- Un malotru avait volé le saut de la vieille Ema.
- Un chat était monté sur le toit de la cathédrale, les sapeurs gobelins avaient du utiliser leur drakes anti-feu pour le récupérer.
- L’HV était fou, les grenats se vendaient une poignée de guigne et les cuir s’échangeaient à tes cours vertigineux jamais vu.
- Les troupes de l’alliance avaient conquis du terrains à Told Barrad, mais en avait perdu à Chanteguerre.
- Un groupe de rock-techno-gnome avait joué à guichet fermé à Darnasus.

Les analystes analysaient, les psy psychottaient, les politiciens politisaient, les humoristes humorisaient… rien ne change jamais vraiment, même si tout le monde sait bien que :
« Tout se perd, plus de respect pour rien de nos jours, avant c’était pas comme ça .. »

Aujourd’hui la une du journal était bien entendu sur le sujet que l’on retrouvait dans toutes les conversations depuis des semaines : qui serait le nouveau chef du Grand Conseil de la coalition de l’Alliance. Qui donc serait le chef demain matin ?

Le sujet s’étalait sur 8 pages, avec rappel du parcours de chaque candidat (chaque nation proposait son candidat), bilan du mandat du Roi Wrynn à la tete de la coalition depuis 5 ans, et biensur ragots, potins et coups bas sur tout ce petit monde.

Les licornes avaient des avis très divergents, et les débats allaient bon train.
- Il nous faut un roi nain, il saura rentrer dans le tas si besoin et taper du poing sur la table !
- Mais il lui faudra un tabouret pour ça !
- Le Roi Wrynn est un souverain sage et choisit toujours la voix diplomatique, autant le garder !
- Il est inefficace, il réfléchi trop et agit pas assez ; Y’a qu’à voir où en sont les négociations avec la Horde !! Et puis l’HV n’en parlons même pas !!
- Un chef worgen serait pas mal : la sagesse des humains, mais avec une aptitude à l’action plus aiguisée
- On ne peut pas avoir comme chef, une personne qui sent le chien mouillé par temps de pluie !
- Les Hordeux ont bien une vache comme chef !
- Tu parle d’une référence…
- Un gnome serait plus astucieux
- Mais il veut interdire le lancer de gnome !!

cette sortie fut accompagnée de grognements outrés, le lancer de gnome c’est aussi sacré que la Bière naine, ou les Trolls-dominos

- un Dranei, ils ont l’air plein de sagesse, astucieux et posés.
- Mais ils sont pas de chez nous !! Ils sont bleus, parlent avec un drôle d’accent et … sont pas de chez nous point , ils ont qu’à prendre leur vaisseau et rentrer chez eux au lieu de s’occuper de nos affaires !!


un silence lourd s’établi quelques instant, vite rompu par elfomania :
- Un elfe, en plus c’est beau un elfe sur les photos officielles.
- Mais il pue des oreilles (comme tous les elfes) et veut augmenter la taxe sur les alcools, et donc sur la bière naine !!

et là le grognement outré fut unanime.

Les conversations animées allaient bon train. Quand Artheros, avec toute la candeur de sa jeunesse, et l’innocence de celui qui ne se rend pas compte de la portée des mots qu’il va prononcer, demanda :
- et nous comment on choisit notre chef ? Limarwinn a été désigné par qui ? Et pour combien de temps ?

Tous le regardèrent consternés. C’était évident pour tout le monde : Limarwinn était le chef, c’était comme ça, ça avait toujours été comme ça, et il n’y avait pas de raison que les choses changent.

Quand certains contestataires par le passé, avaient voulu souffler le vent de la révolte, c’est d’un même cœur que les Licornes les avaient priés d’aller voir ailleurs si la bière naine est bonne.
- Ben Limarwinn est notre chef, parcque .. euh… c’est comme ça , c’est tout ! affirma Oya
- Mais pourquoi ? Et pourquoi ne change-t’on jamais de chef, ça fait du bien le changement aussi. Argumenta le jeune chasseur.
- Mais c’est un bon chef !
- D’autres parmi nous le seraient aussi.
- Comme toi ?
- Non, je suis fou mais pas à ce point, dans quelques années peut-être, mais pas encore.
- Mais qui alors ?
- Toi par exemple. Ou Elfomania, Ou même Huol … euh quoi que peut-etre pas Huol, mais Sindaril ferait un bon chef aussi.
- Mais puisque nous avons un bon chef pourquoi en changer ?!
- Un chef autoproclamé, jamais remis en question, et en place jusqu'à toujours, ça s’appel un DICTATEUR… euh avec tout le respect que j’ai pour Lirmawinn, qui est un bon chef cependant.
- Limarwinn un dictateur !! … loool va donc tirer quelques fleches pour te remettre les idées en place !!


Et tous rièrent de bon cœur, puis se dispersèrent pour leurs taches attitrées. Mais … Mais … le cœur n’était plus si léger.

La question du jeune Arthéros s’insinuait doucement dans l’esprit de chacun, l’idée faisait son nid. Et la cathédrale n’avait pas sonné midi que tout à chacun se questionnait sur la légitimité d’un chef qui était bon, certes, mais que personne n’avait choisit.

Et beaucoup se prirent à rêver de devenir chef à la place du chef. Quand la trouppe se retrouva autour d’un festin de poissons le midi, l’ambiance était lourde, un silence pesant plannait, et les quelques paroles échangées l’était en chuchotement. Cela complotait, cela jasait, cela s’indignait, et cela se revoltait.

Le déssert n’avait pas été servi que Limarwinn brisa le silence :
- nous allons le faire
- quoi donc ?
- nous allons organiser des elections pour choisir notre nouveau chef.
- Mais non voyons Limarwinn tu es un bon chef.
- Oui. Un suffisamment bon chef, même, pour savoir ce qui se trame entre vos oreilles.


Personne n’osa répondre, même pour la forme
- Nous allons donc définir des règles, organiser une campagne, lister les candidatures et nous allons voter pour notre futur chef.

Tous acquiescèrent de la tête.
- Réfléchissez à tout ça, nous en parlerons ce soir


Et ce fut le debuts des ennuis.

Le repas se finit et tous repartirent à leurs activités, bien trop occupé à faire des supputations, pour remarquer l’étrange gaité de Lirmawinn, et son sourire amusé qui de tant à autre se transformait en petit rire contenu. A quoi pensait-donc la naine ?

Durant l’après-midi les conversations allaient bon train : Qui allait se présenter ? qui choisir , sur quels critères ?

Le soir venu, Lirmawinn demanda aux candidats de bien vouloir se faire connaître, 6 mains se levèrent. Puis il exposa, longuement en précisément, l’étendu de sa tache et ils ne furent plus que 4 :
- Dragodan
- Elfomania
- Swordhan
Et ?
- Lirmawinn !!!

Dès le lendemain la campagne commença, le vote avait été fixé 10j plus tard. Certains confectionnaient des affiches, banderoles et badges, d’autres montaient sur les bancs pour faire de longs discours, certains distribuaient des pintes de bière naine…. Je vous laisse deviner qui faisait quoi …et Limarwinn souriait.

Les premiers jours, la campagne fut bon enfant, les uns et les autres se chahutaient, l’équipe restait unie et joyeuses. Mais plus l’échéance approchait, plus l’animation cédait la place à la tension. Et 4j avant le vote les 1eres disputes éclatèrent.

Swordhan refusait d’écouter les conseils d’Huol en combat, car Huol avait reconduit sa confiance à Lirmawinn, Arthéros faisait la tête à Dragodan car il n’avait pas eu le droit de boire de la bière naine. Elfomania avait cousu exprès de bottes trop petites à Swordhan et y avait apposé des « nœuds-glands » (comme sur des mocassins 80’s) Il avait mis des franges roses au pantalon neuf de Sindaril. Levana s’agaçait de ce tapage et des affiches. Blueberry avait mis du piment troll dans le repas de Sindaril car celui-ci soutenait son frere et non pas swordhan…

Et Lirmawinn souriait.

Deux jours avant le vote ce qui devait advenir, finir par … advenir. Sur le champs de bataille, les dissentions furent si grandes qu’au lieu d’attaquer les troupes d’ailes de mort, les licornes se mirent à se battre entre-elles sous le regard éberlué de leurs montures…
Et … Lirmawinn fronça les sourcils, avant de se détourner pour cacher un pouffement de rire.
(oui Lirmawinn pouffe de rire… c’est une naine, les naines pouffent de rire tout le monde sait ça !!)

Le soir venu, c’est bien penauds, mais toujours aussi fachés que les licornes retournèrent au cochon siffleur. L’ambiance était lourde, nulle conversation n’égayait les lieux, les portes claquaient, les pintes de bierre choquaient la table lourdement et les mouches se planquaient.

La rumeur enflait en ville : Le cercle de la Licorne allait disband !!
La rumeur enfla tant et tant, que de grenouille, elle devint bœuf et que d’Hurlevent elle atteint Forgefer.

La nuit était tombée depuis de longues heures, et un froid glacial parcourait les ruelles sombres de cette nuit sans lune.

Une ombre se faufilait dans la vieille ville. Cette ombre s’approcha de l’entrée de service du cochon sifleur. Elle introduisit une lourde clef dans la serrure, pénétra dans l’arrière-cuisine et se dirigea d’un pas léger mais assuré vers la chambre de Lirmawinn. Et c’est un gratement de « chat » qui éveilla la naine.

Elle ouvrit la porte, et découvrant l’ombre ne put retenir un sourire éclatant :
- entre donc !! Que vaut cet honneur votre …
- Arrêtes, nous avons usé nos fonds de culottes ensemble et fait les 400 coups. Pas de ça entre nous,
lui répondit la jeune naine rouquine. Dis moi, plutôt ce qui se passe ici.

Et Lirmawinn exposa son plan … les deux jeunes-naines pouffèrent de rires ensemble. Et après être allé chercher un fùt de bière, elles pouffèrent encore de longues heures.


Mais que donc se tramait-il au cercle de la Licorne ?!

Vint le jour des votes, une ambiance pesante régnait dans l’équipe. Oya positionna, sur la grand table de chêne qui trônait devant la cheminée, l’urne de bois sculptée dans l’ébène qui devait recueillir les bulletins.

Nombres badeaux étaient venus assistés à ce nouveau rituel, mi-curieux, mi-amusé, mi-inquiets (oui ça fait 3 moitiés, mais je fais ce que je veux !!!).

Chaque chevalier du cercle se vit remettre un morceau de parchemin vert clair, issu de la peau d’ultraxion. C’est Lirmawinn elle-même qui avait fait ce choix. Car elle voulait qu’en inscrivant le nom du futur chef chaque licorne se souvienne de ce qui avait été accompli et de ce qu’il restait encore à faire.

C’est un grand silence qui accompagna les chevaliers quand ils glissèrent l’un après l’autre le vélin dans l’urne noire, seule le raclement des lourdes bottes sur le parquet, le chuintement des tabard sur les vestes de cuir et le crissement des armures se faisant entendre.

Puis quand tous eurent voté, le silence se fit total. Personne ne bougea pendant quelques instants, puis d’un signe de la tête Lirmawinn toujours aussi souriant, demanda à Oya de se saisir de l’urne.

Oya s’approcha de l’urne, la toucha lentement, respectueusement. On pouvait sentir dans chacun de ses gestes l’inquiétude qui le gagnait. On aurait presque pu jurer que par cette lenteur calculée, la paladine, permettait au temps de s’arrêter un instant, au cours des choses de se suspendre, à ce qui fut de perdurer quelques instants. Comme si elle savait, que après ce dépouillement plus rien ne serait jamais comme avant. Sans doute son esprit vagabonda quelques instants vers les temps si proches mais si lointains de l’école au fond de la foret, peut-etre son esprit remonta-‘t’il jusqu’à sa rencontre avec Lirmawinn… les pensées d’Oya en cet instant resteront un mystère, mais ce court temps d’arret sembla une éternité à tous les spectateurs de la scène.

Puis Oya posa la main sur le verrou, en fit jouer le mécanisme, il rabattit le lourd couvercle de bois, qui produisit un son mat sur le chêne de la table. Hésita encore quelques secondes puis plongea la main vers les bulletins.Il en ressortit un, le présenta bien visible à la foule, puis commença à le déplier.

Avant que son geste ne fut fini une main s’était posée sur la sienne pour en arrêter le mouvement. Une main de naine.

Et tandis que tous les regards convergeaient, vers la jeune naine rousse que personne n’avait vu entrer, subjugué par le vote, celle-ci dans un geste mesuré abaissa la capuche de sa cape de velours vert rehaussée de broderies ocre. Se furent d’abord de longues mèches rousses un peu folle, qui s’offrirent aux spectateurs. Puis de grands verts rieurs sous des sourcils décidés et au-dessus d’une moue boudeuse. Quand les cheveux de la jeune naine, et leur ornement, furent entièrement dégagés, une exclamation de surprise saisie l’assistance, puis se furent des chuchotis.

Lirmawinn jeta sur l’assistance un regard sévère, puis dans un mouvement à l’ampleur volontairement décupliée, afin de donner l’exemple, il s’agenouilla devant la jeune naine. Une fois que toute la foule eu suivi le mouvement. La naine tendit la main vers Sindaril et comme si c’était une évidence celui-ci l’aida à monter sur la table.

Tout autre nain, juché sur cette table au milieu de cette foule silencieuse et agenouillée aurait semblé quelque peut ridicul. Mais il émanait de la Princesse Moira Barbe-de-Bronze une sorte d’aura. Comme toutes les naines, elle était courte sur pates et ses bras semblait etre ceux d’un enfant juchés sur un buste d’adulte, sa tete était rustique, sa mâchoire carrée, ses sourcils proéminents, mais malgré tout il émanait d’elle un charme et une grâce qui n’avait rien à envier aux plus sylphides elfettes.

Apres que la foule se soit agenouillée, il était de tradition que la princesse ordonne d’un geste à tout à chacun de se relever elle n’en fit rien.

- Eh bien !! Eh bien !! combien de fut de bierre vous sont donc tombés sur la tête ?
- ….
- Ou vous croyez-vous ?
- ….
- Nous ne sont pas des trolls !! Nous ne choisissons pas nos chefs de compagnie en fonction du nombre de scalps qu’ils portent à la ceinture !!!
- …
- Le Cercle de la Licorne est un corps d’élite, fondé par mon père, le roi Magni, et placé sous ma protection et ma responsabilité personnelle directe. Vos soldes sont prélevées sur ma cassette personnelle. Ainsi en a-t’il été voulu. Nul autre que moi ne choisit qui est le chef parmis vous. Et vos comportements de vos derniers jours, suffiront, je pense, à vous expliquer le pourquoi.
- ….
- Mon père à choisit LIRMAWINN pour fonder ce corps d’élite. Et il a été donné à LIRMAWINN toute l’attitude pour recruter et diriger cette troupe. On dit de vous que vous etes les meilleurs, et vos exploits le prouvent. On dit de vous que vous êtes bon vivants, et vos factures d’approvisionnement le prouvent. On dit de vous, que règne dans vos rangs le meilleur esprit de camaraderie que l’on est jamais vu, et vos comportements de ces derniers jours ne le démontre PAS.
- ….
- Je suis fâchée !!! Je respecte le choix de Lirmawinn d’avoir laissé ce vote se dérouler. Mais les résultats n’ont aucun intérêts. Votre chef est et restera Lirmawinn aussi longtemps qu’elle le souhaitera, si cela ne convient pas à l’un d’entre vous qu’il s’en aille. Nos meilleurs soldats n’ont pas de temps à perdre avec ces fariboles.
- ….


La naine toisa encore la foule quelques instant des ses beaux yeux verts aux sourcils froncés. Puis tendant la main à Sindaril, il descendit de la table. En jetant en dernier regard lour de sens, elle quitta la pièce en laissant la porte grande ouverte et rejoignit sa monture.
.
Rapidement les badauds se dispersèrent, et le silence lourd et pesant revint dans la salle.

Ce silence dura … dura .. nul n’osait bouger, ni jeter un regard vers les autres. Certains regardaient leurs pieds, d’autres admiraient les rainures du parquet, d’autre encore comptaient les pieds de chaises… Mais nul de bougeait, ni encore moins ne parlait.

Soudain un bruit mat et puissant brisa le silence. Tous levèrent la tète et ils purent voir que Lirmawinn l’air très sévère venait de refermer l’urne. Il posa un regard circulaire sur sa troupe, semblant jugé de l’âme de chacun à travers le prisme de leurs rétines.

Puis solennellement elle prit la parole, pour annoncer :

- bon j’ai soif !! si on buvait une bière avant d’allé casser du trolls ?

Cette déclaration fut accueillie par des assentiments joyeux, et il ne fallut guère plus de 2-3 futs et une centaine de trolls pour l’ambiance redevint ce qu’elle avait toujours été.


Le soir, lorsque toutes licornes eurent rejoint le cochon siffleur, eurent festoyés et sombré dans les bras de Morphée, Lirmawinn se saisie de l’urne d’ébène, et après en avoir lentement caressé le couvercle sculpté, l’ouvrit, Elle se saisit des bulletins.

Elle hésitât un instant à les lire, puis comme si elle craignait que leur contacte ne lui brule les doigts, elle les jeta précipitamment dans l’âtre encore rougeoyante, ou ils se consommèrent dans un pépiement festif.

Nul ne devait savoir, jamais, qu’un candidat avait fait la quasi-unanimité : Lirmawirnn. Seule Beetyourson avait fait discordance en votant pour son cher et adoré Tournesol chantant. (on ne se refait pas que voulez-vous ^^)

Mais ça personne ne le saura jamais bien sur !!!





Dernière édition par Beetyourson le Lun 14 Mai 2012 - 14:21, édité 5 fois
avatar
Beetyourson
TAÏSHÔ
TAÏSHÔ

Nombre de messages : 2361
Age : 36
Localisation : dans un grand pot de miel
Date d'inscription : 26/05/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prose, vers et autre (maj 28/02/2014)

Message par Sindaril le Mer 9 Mai 2012 - 12:35

LOL !! je ne pense pas que ce soit comme dans la vrai vie et que le poste est peu ( pas du tout ..) envié ... lol
avatar
Sindaril
SAMOURAÏ
SAMOURAÏ

Nombre de messages : 1233
Age : 57
Localisation : Côte d'Azur
Date d'inscription : 25/04/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prose, vers et autre (maj 28/02/2014)

Message par Sindaril le Mer 9 Mai 2012 - 12:42

Personnellement, ces semaines de débats et d'election m'ont un peu gonflé et m'ont conduit à ceci :


VOILE

L’hiver a déposé sa chape blanche scintillante
Et a lentement couvert aux regards non avertis
Le décor terne et gris de douce matière rutilante
En apportant joie et mélancolie désassorties
Les discours doctement émis des bien-pensants
Noient discrètement sur les ondes et les pages
Les souffrances secrètes d’un réel offensant
Dans une irréalité inouïe stupéfiante de décalage
La nature peut montrer autant de roublardise
Dans son désir de se cacher en hibernation
Que les sociétés faire preuve de couardise
A affronter courageusement les vraies questions
La fatalité de la nature inhumaine s’emploie
A s’auto-sceller les yeux et les sentiments
Par le biais de décrets, promulgations et lois
Qui permettent magiquement de vivre gentiment
Mais les émotions ne veulent pas être gentilles
Elles veulent de la vérité de la peine et du bonheur
On ne fait pas le bien avec des mots et des vétilles
Seul l’amour généreux et vulnérable est valeur


et les cérémonies du 8 mai fêtant l'armistice et la libération ceci :

8 MAI

Le soleil follement explose
Les rues vibrent d’apothéose
Les yeux luisent d’agathe
Les rires goulument éclatent
Les chants frappent d’estoc
Les danses s’entrechoquent
Les drapeaux claquent de volupté
Les femmes rient de beauté
Les hommes sourient de respect
Les uniformes sont couleur de paix
Presque partout sur terre
C’est la fin de la guerre
Au-delà de cet anonymat
Il restait à venir Hiroshima

^^
avatar
Sindaril
SAMOURAÏ
SAMOURAÏ

Nombre de messages : 1233
Age : 57
Localisation : Côte d'Azur
Date d'inscription : 25/04/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prose, vers et autre (maj 28/02/2014)

Message par Beetyourson le Mer 9 Mai 2012 - 13:05

comme toujours tes poemes sonnent tres justes, meme si tu es éloigné du tracé habituel des courbes féminines


pour mon texte : je fais ce que je veux (avec mes cheveux !!) , c'est moi la cheftaine du clavier, c'est moi qui CHOISE !!!!! (mais je suis bien d'accord avec toi )
avatar
Beetyourson
TAÏSHÔ
TAÏSHÔ

Nombre de messages : 2361
Age : 36
Localisation : dans un grand pot de miel
Date d'inscription : 26/05/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prose, vers et autre (maj 28/02/2014)

Message par Limarwinn le Mer 9 Mai 2012 - 18:55

Gaffe, ou je pars sur mon yacht !

_________________
Bien l'bonjour de Limarwinn la Naine Paladine !
avatar
Limarwinn
SHOGUN
SHOGUN

Nombre de messages : 6424
Localisation : Limoges
Date d'inscription : 10/08/2005

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prose, vers et autre (maj 28/02/2014)

Message par Beetyourson le Mer 9 Mai 2012 - 19:15

Limarwinn a écrit:Gaffe, ou je pars sur mon yacht !

fdaut déja que tu arrives à monter sur la passerelle
avatar
Beetyourson
TAÏSHÔ
TAÏSHÔ

Nombre de messages : 2361
Age : 36
Localisation : dans un grand pot de miel
Date d'inscription : 26/05/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prose, vers et autre (maj 28/02/2014)

Message par Beetyourson le Ven 11 Mai 2012 - 13:03

up!! un début de suite
avatar
Beetyourson
TAÏSHÔ
TAÏSHÔ

Nombre de messages : 2361
Age : 36
Localisation : dans un grand pot de miel
Date d'inscription : 26/05/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prose, vers et autre (maj 28/02/2014)

Message par Limarwinn le Ven 11 Mai 2012 - 15:31

Beetyourson a écrit:
Limarwinn a écrit:Gaffe, ou je pars sur mon yacht !

fdaut déja que tu arrives à monter sur la passerelle

Euh des plus petits que moi y arrivaient bien ^^.

_________________
Bien l'bonjour de Limarwinn la Naine Paladine !
avatar
Limarwinn
SHOGUN
SHOGUN

Nombre de messages : 6424
Localisation : Limoges
Date d'inscription : 10/08/2005

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prose, vers et autre (maj 28/02/2014)

Message par Beetyourson le Ven 11 Mai 2012 - 19:04

Limarwinn a écrit:
Beetyourson a écrit:
Limarwinn a écrit:Gaffe, ou je pars sur mon yacht !

fdaut déja que tu arrives à monter sur la passerelle

Euh des plus petits que moi y arrivaient bien ^^.

ils portaient des talonettes...et pour faire bien sur les photos assis à coté d'autre président ils mettaient un rehausseur berk
avatar
Beetyourson
TAÏSHÔ
TAÏSHÔ

Nombre de messages : 2361
Age : 36
Localisation : dans un grand pot de miel
Date d'inscription : 26/05/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prose, vers et autre (maj 28/02/2014)

Message par Beetyourson le Lun 14 Mai 2012 - 13:49

voilà : finit !!!

pfouuu j'ai eu du mal avec celui-la

bon sinon je voulais en profiter pour remercier Lirmawinn du temps, de la patience et de l'implication qu'il nous a consacrer depluis presque 7 ans déja. En tant que fondateur de la guilde, en tant qu'officier, et désormais en tant que maitre de guilde.
Je suis convaincue comme Sindaril que la place est peu convointée, mais elle est Oh combien indispensable.

7 ans bientot !! c'est un peu grace à chacun, et beaucoup grace à une poignée de personnes dont Lirmawinn, donc je voulais rendre hommage, à travers ce texte, au boulot fou qu'il y a dérrière le titre de "MG"

Merci chef !!
avatar
Beetyourson
TAÏSHÔ
TAÏSHÔ

Nombre de messages : 2361
Age : 36
Localisation : dans un grand pot de miel
Date d'inscription : 26/05/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prose, vers et autre (maj 28/02/2014)

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum