Derniers sujets
» Postulation
Sam 15 Oct 2016 - 21:23 par Spiritze

» Postulation
Mar 11 Oct 2016 - 14:29 par gayou

» Qui a déjà vu le film?
Lun 13 Juin 2016 - 16:23 par Limarwinn

» Postulation
Ven 13 Fév 2015 - 10:58 par Hystera

» Postulation
Mar 11 Nov 2014 - 20:43 par Werwall

» Un petit retour aux sources. :)
Mer 27 Aoû 2014 - 20:09 par Lechât

» Prose, vers et autre (maj 28/02/2014)
Lun 12 Mai 2014 - 8:30 par Limarwinn

» Récit d'un Barde autour d'une tasse chaude méritée de lotus givré mentholé
Lun 24 Juin 2013 - 17:18 par oya

» Recrutement actuel [OUVERT]
Lun 20 Aoû 2012 - 15:58 par Limarwinn

» Louange à un ami
Jeu 6 Nov 2008 - 7:14 par Artémiss

LEGION

LE PALAIS DE SACRENUIT
HÉROÏQUE (6/10)

TRILLIAX - 06/04/17

LE PALAIS DE SACRENUIT
NORMAL (10/10)
GUL'DAN - 06/04/17
ELISANDE - 19/03/17
ETRAEUS - 12/03/17
BOTANISTE - 5/03/17
TICHONDRIUS - 20/02/17
KROSUS - 6/02/17
ALURIEL - 1/02/17
TRILLIAX - 22/01/17
SKORPYRON - 18/01/17
ANOMALIE - 18/01/17


LE JUGEMENT DES VALEUREUX
NORMAL - 3/3

HELYA - 15/01/17
GUARM - 27/11/16
ODYN - 20/11/16


LE CAUCHEMAR D'ÉMERAUDE
HÉROÏQUE - 6/7

CÉNARIUS - 15/01/17
ELERETH RENFERAL - 12/01/17
IL'GYNOTH - 11/01/17
URSOC - 30 /11/16
DRAGONS DU CAUCHEMAR - 16/11/16
NITHENDRA -
18/10/16

LE CAUCHEMAR D'ÉMERAUDE
NORMAL - 7/7


XAVIUS - 18/10/16
CÉNARIUS - 13/10/16
IL'GYNOTH - 12/10/16
DRAGONS DU CAUCHEMAR - 09/10/16
ELERETH RENFERAL - 25/09/16
URSOC - 25/09/16
NITHENDRA -
25/09/16
-----


WARLORD OF DRAENOR (HM Clean)
MIST OF PANDARIA (HM Clean)
CATACLYSME (HM Clean)
WRATH OF THE LICH KING
BURNING CRUSADE
VANILLA
...

1er Août 2005
Le Cercle de la Licorne
est né et est présent
Sur Khaz Modan depuis lors...


Prose, vers et autre (maj 28/02/2014)

Page 2 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Prose, vers et autre (maj 28/02/2014)

Message par Limarwinn le Lun 7 Mar 2011 - 16:21

cuits sous la douche, ça fait bouillis non ?

_________________
Bien l'bonjour de Limarwinn la Naine Paladine !
avatar
Limarwinn
SHOGUN
SHOGUN

Nombre de messages : 6403
Localisation : Limoges
Date d'inscription : 10/08/2005

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prose, vers et autre (maj 28/02/2014)

Message par Beetyourson le Lun 7 Mar 2011 - 16:58

personne ne doute que la douche fut bouillante berk berk berk
avatar
Beetyourson
TAÏSHÔ
TAÏSHÔ

Nombre de messages : 2361
Age : 36
Localisation : dans un grand pot de miel
Date d'inscription : 26/05/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prose, vers et autre (maj 28/02/2014)

Message par Fomageblan le Lun 7 Mar 2011 - 17:36

une gouvernante qui couche avec un ancien élève je trouve ça scandaleux...
avatar
Fomageblan
SAMOURAÏ
SAMOURAÏ

Nombre de messages : 871
Date d'inscription : 07/10/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prose, vers et autre (maj 28/02/2014)

Message par Beetyourson le Lun 7 Mar 2011 - 17:48

fomageblan a écrit:une gouvernante qui couche avec un ancien élève je trouve ça scandaleux...
tu dis ça parcque tu n'es pas l'élève en question Laughing Laughing Laughing Laughing Laughing Laughing Laughing Laughing et puis Lim est tout de meme bien plus qu'une gouvernante ... le maitre des onglets aussi
avatar
Beetyourson
TAÏSHÔ
TAÏSHÔ

Nombre de messages : 2361
Age : 36
Localisation : dans un grand pot de miel
Date d'inscription : 26/05/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prose, vers et autre (maj 28/02/2014)

Message par Beetyourson le Mar 24 Jan 2012 - 5:58

up !
faut vraiment que je m'attelle à prendre le temps de coucher sur le clavier tout ce que j'ai à vous raconter (et là je m'autoflagelle car j'ai plein de trucs à vous raconter)
avatar
Beetyourson
TAÏSHÔ
TAÏSHÔ

Nombre de messages : 2361
Age : 36
Localisation : dans un grand pot de miel
Date d'inscription : 26/05/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prose, vers et autre (maj 28/02/2014)

Message par Florie le Mer 25 Jan 2012 - 12:15

owi raconte nous des truc Wink

Florie
PETIT SCARABÉE
PETIT SCARABÉE

Nombre de messages : 161
Date d'inscription : 25/03/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prose, vers et autre (maj 28/02/2014)

Message par Huol le Mer 25 Jan 2012 - 12:43

Tout comme Florie, j'attends la suite de tes histoires


Dernière édition par Huol le Mer 25 Jan 2012 - 20:45, édité 1 fois
avatar
Huol
SAMOURAÏ
SAMOURAÏ

Nombre de messages : 1048
Age : 86
Localisation : Ironforge
Date d'inscription : 16/03/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prose, vers et autre (maj 28/02/2014)

Message par Beetyourson le Mer 25 Jan 2012 - 20:29

puisque vous demandez Devil et pour la peine je vous pond un pavé

Le Cercle de la Licorne et l'invasion des drôles de petites bêtes


Chez les Licornes, toute épopée digne d’être racontée, commence toujours au Cochon Siffleur , ou y fini, voir les deux... on est Licorne ou on ne l'est pas !!

Nous étions donc réunis au Cochon Siffleur, attablés autour d'une bonne tourte aux tripes d'araignée croustillante que Sindaril nous avait cuisiné avec son talent habituel. Biensur nous l'accompagnions presque tous d'une bonne chope de bière naine (sauf Artheros Bieber qui lui buvait un lait-fraise en attendant d'avoir atteint la majorité elfique ^^).

Limarwinn lisait la Gazette de Stormwind toujours aussi friante de potin sur la famille royale. Oya potassait un livre sur les enchantements, tout en prenant des notes. Florie, Huol, Archondur et Philae faisait une partie de troll-dominos dont les jetons avaient été sculptées dans des cranes de furbolgs.
C’était la petite marotte de Florie lors des camps de nuit en pleine campagne, il se mettait à la lueur du feu de bois, sortait un crane de furbolg de son sac, et il le sculptait avec toute la patience qu'il ne savait pas avoir en combat. Ces sculptures étaient si précieuses, si ciselées que toute personne avec un peu de sensibilité artistique aurait hésité à les toucher. Mais bon, chez les Licornes on ne plaisante pas plus avec les trolls-domino qu'avec la bière naine !

Dans cette quiétude inhabituelle, le temps semblait suspendre son cours. On aurait presque oublié que tous étaient des guerriers aguerris. On aurait presque oublié Aile de Mort qui planait, furetait et répandait la désolation. On aurait oublié ces soldats qui en ce moment affrontaient l’ennemi.

Si vous connaissez un peu le Cercle de la Licorne, vous savez surement que le calme annonce toujours des péripéties aussi surprenantes que rocambolesques. Et bien sur ce qui devait advenir, advint !!

Leva et Levana rentrèrent soudain dans la taverne, faisant claquer la porte sur le chambranle. Il n’était nul besoin d’être devin pour savoir qu'il se tramait un truc.

Sans un mot chacun stoppa son activité et suspendit sa respiration en attente de ce qui allait venir. Appelant de ses voeux une épopée fabuleuse, à la hauteur de la réputation des Licornes.

Le binome s'approcha de Limarwin et Leva se penchant en avant lui chuchota un truc à l'oreille. Limarwin fronca d'abord les sourcils, puis équarquilla les yeux, un grand sourire égaya soudain son visage.

Tout à chacun su alors avec certitude qu'il y allait avoir de l'action.
- Mes cheres Licornes, annonca Limarwinn, des aventures nous attendent je vous veux tous prêts à partir dans 2 minutes.
Il n'en fallait pas tant !! les Licornes sont toujours prêtes à partir au combat !!!

Après un long voyage, la troupe se trouva dans un coin reculé du cratère d'Un'Goro. Leva et Levana menait la troupe. Limarwinn avait souhaité gardé le secret sur ce qui les attendait et chacun y allait de sa spéculation farfelue :
- nous allons combattre des trolls des carmines galleux proposait Bieber
- non, on va combattre des Murlocs unijambistes suggéra Huol dans un fou-rire
- on va butter le T-rex pour faire une décente de lit à Limarwinn supposa elfomania
- faites silence fini par trancher Limarwinn, vous faites plus de bruit qu'un troupeau d'Elekk roses en période de brame

Ils marchèrent quelques kilomètres dans l'obscurité et finir par apercevoir au loin la faible lueur d'un feu de camp à l'orée d'un bosquet. En approchant la lueur s'intensifia et des ombres se formèrent. Une ombre en particulier, une ombre massive. Il y avait aussi de droles de petite ombres.

Quand ils furent assez proche pour distinguer ce dont il s'agissait, il ne leur fallut pas longtemps pou comprendre qu'il s'agissait d'une navette spatiale et qu'elle semblait habiter par de droles de petites créatures poilues.
- ce sont des furbolgs ! déclara Bieber
- ils sont trop petits, coupa Huol
- des furbolgs nains ! surencheri Bieber
- mais non voyons ce sont des gnomes-yeti !! triompha Philae

Oya compulsait nerveusement son codex. Limarwinn regardait son lourd cahier de cuir rouge bruni par le temps, ou il notait tout ce qu'il ne voulait pas oublier. Et tous devait reconnaitre, que nul ne savait de quelle race étaient ses bestioles.

Les Licornes observèrent longuement les drôles de petites bêtes, elles avaient l'air affairées à réparer leur navette. Blueberry et Beetyourson activèrent leur vision télépathique pour en savoir plus, mais elles ne glanèrent aucun information utilisable.

Quand vint l'aube, que la froide rosée matinale commença à imprégner les armures, quand la respiration devient palpables et laisse dans l'air une trainée de buée, quand les fleurs écartent leur corolle pour offrir aux papillons matinaux une table bien garnie de pollen, à cette instant ou les premiers rayons du soleil caressent de leur pâleur rosée la cime des arbres, une des petites bêtes s'éloigna du camp.

C'était ce qu'ils avaient tous attendu toute la nuit. Doucement les voleurs et les elfes approchèrent du petit personnage et l'encerclèrent. Quand ils se rendirent de nouveau visibles, la petite chose poussa un puissant couinement terrifié. Il tenta se se cacher, mais ne trouvant rien, il saisit une feuille de palerette la plaça sur ses yeux et se roula en boule, tremblant de tout son être et couinant de manière lancinante.

La réaction de la chose était tellement surprenante, que tous ce mirent à rire de bon cœur.

Soudain, un éclair lumineux surgit de la navette, en un battement de cœur, tous furent revenu au combat qui s’annonçait. Une forme humaine s'approchait d'eux, elle progressait difficilement vers eux comme si ça démarche était gênée, elle portait une armure dorée qui la recouvrait entièrement et arborait au bout du bras un bâton sur lequel était accroché un morceau de tissus blanc.

D'un geste de la main Limarwinn ordonna à ses troupes de ne pas bouger.

Lorsque le drole d'humain fut à porter de voix il s'adressa à nos héros d'une drôle de voix métallique, et il fut évident à tous qu'il s'agissait d'un robot :
- Adiori Ke'drain ! Kriréonda Punkri !!

Tous se tournèrent d'un même élan vers Oya, et posèrent vers lui un regard interrogatif, espérant de tout cœur qu'Oya saurait trouver dans ses souvenirs la signification de ce charabia. Il fut immédiatement évident que ... ce n'était pas le cas !!
- bon on fait quoi chef ? demanda Huol

avant que Limarwinn ne pu ouvrire la bouche, la créature émis une série de son étranges, tourna un enorme bouton situé sur sa poitrine, se tappa 3 fois sur la tête et repris la parole.
- Veuillez acceptez mes nobles salutations et m'excuser pour m’être tromper de dialecte, ça m'arrive tout le temps vous savez...

et il se lanca dans une longue diatribe sur les multiples langages de l'univers et sur la parenté du langage universel avec un idoine utilisé sur la 5eme lune de la 4ème planète de la galaxie trucmuche. Toutes les Licornes avaient perdus le fil depuis longtemps quand il stoppa enfin.
- euhh.. Limarwinn ne savait quoi répondre
- Il nous faut de l'aide noble Seigneur, je ne peux douter que vous saurez nous guider....

Il allait recommencer sa diatribe quand Huol pris le controle des opérations
- bon qu'est ce qui ne va pas ?
- la navette est tombée en panne, suite à une rencontre avec un champs electro...
- ouaip c'est bon, Florie va vous aider... Florie répare leur vaisseau et réexpedie le vite loin de la sinon je sens que je vais le mettre à recycle pour en faire des conserves de guppy


Il fallut 5 jours entiers de travail acharné pour remettre le vaisseau en état. Pendant ce temps des amitiés c’étaient liés. Le robot protocole, nommé C-3PO, leur avait raconté maintes et maintes aventures, vécues dans de lointaines contrées situées sur des planètes éloignées au nom exotique.
Les petites bêtes n'étaient finalement pas des gnomes-yetti mais des ewoks.

Florie leur avait fait maintes démonstration de ses gadgets, il avait tout particulièrement sympathisé avec un ewoks mécanicien, qui semblait être le rigolo de service, et qui répondait au nom de Machook (en hommage au grand héro ewok qui avait le premier construit des maisons perchées au creux des arbres).

Quand fut venu le moment de dire aurevoir, tous se firent des adieux déchirants. Machook apporta à Florie une tres belle fleur et lui annonca par le biais de C-3PO que son nouveau nom ewok Hashoop c'est à dire "princesse entendant le bruit des étoiles", et au lieu de partir du grand éclat de rire que tout le monde attendait Florie rougie violemment. Et partit en courrant !!!

Soudain les ewoks se mirent en ronde, se tenant par les épaules ils complotaient un truc... mais quoi donc ? Le plus petit Chituhr, couru au vaisseau et revint avec un paquet qu'il tendit avec déférence à Hexprak leur chef, puis Chituhr, partit chercher Florie et la ramena par la main. Hexprak se tourna alors vers Lirmarwinn et se mit à pousser ses drôles de couinement qui constituait l'essentiel de leur dialecte. Ils semblaient tous tres éxités. Ils demandèrent a C-3PO de traduire, mais celui-ci semblait réticent... il finit par céder.
- Humm... Seigneur Limarwinn...euh... ils veulent vous proposer un troc. (et bizarrement il se tu là)
- euh un troc ? et que veulent-ils troquer ?
- ben c'est à dire ... ils veulent troquer ce qui se trouve dans leur sac
- et il s'agit ?
- d'un sabre laser, leur bien le plus précieux, c'est une marque de grand honneur, il est difficile de refuser sans porter atteinte à leur honneur et les vexer.
- ah ... et ils veulent le troquer contre quoi ?
- Euh ... dans la culture ewok lorsqu'un guerier convoite une jeune-ewok appartenant à une autre tribue, il doit proposer un bon prix pour dédomager la tribue de la jeune-fille
- mais nous n'avons pas de jeune-ewoks dans nos rangs...
rigola Limarwin
C-3PO se tourna vers Florie
- vous avez Hashoop !!

je pourrais vous raconter longuement les longues palabres qui suivirent ... mais à la vérité, je suis sure que cela vous importe peu ...et de toutes façons il n'y en pas eu !! Un seul regard sur Florie-Hashoop suffit à savoir que Florie était tout à fait d'accord pour être troquée.

Et voilà comment l'intrépide Florie, escortée de quelques membres du Cercle de la Licorne décida de quitter notre douce planète et de rejoindre les rangs des rebelles intergalactiques... pour les yeux d'un ewok.




Dernière édition par Beetyourson le Mar 17 Avr 2012 - 17:23, édité 1 fois
avatar
Beetyourson
TAÏSHÔ
TAÏSHÔ

Nombre de messages : 2361
Age : 36
Localisation : dans un grand pot de miel
Date d'inscription : 26/05/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prose, vers et autre (maj 28/02/2014)

Message par Sindaril le Jeu 26 Jan 2012 - 10:26

Tres joli et plein d'humour !!! Bravo Beety !! Vraiment bravo !! ^^

Personnellement, j'ai pas la patience d'écrire de la prose alors j'ecris quelques petits poèmes ^^, c'est plus court ^^.
avatar
Sindaril
SAMOURAÏ
SAMOURAÏ

Nombre de messages : 1233
Age : 57
Localisation : Côte d'Azur
Date d'inscription : 25/04/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prose, vers et autre (maj 28/02/2014)

Message par Limarwinn le Jeu 26 Jan 2012 - 11:40

héhé bravo, on sait donc pourquoi Florie n'est plus là. Quand au brame des Elekk roses, je me demande à quelle époque ça se déroule.
Si l'Ewokk voit le chien de Florie, il est possible qu'ils nous le rendent ^^.

_________________
Bien l'bonjour de Limarwinn la Naine Paladine !
avatar
Limarwinn
SHOGUN
SHOGUN

Nombre de messages : 6403
Localisation : Limoges
Date d'inscription : 10/08/2005

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prose, vers et autre (maj 28/02/2014)

Message par Florie le Jeu 26 Jan 2012 - 16:34

Tout s'éclaire !!! mon chien a déjà mangé l'ewokk ( pas que ca d'ailleurs) la folie me guette. Je pense avoir été trop exposé au coté obscure de la force.

Il se peux que je prenne une navette équipé d'un module hyperespace a longue porté afin de trainer sur le bon vieux continent ( Y a trop de bouton du coté obscure de la force Wink )

Florie
PETIT SCARABÉE
PETIT SCARABÉE

Nombre de messages : 161
Date d'inscription : 25/03/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prose, vers et autre (maj 28/02/2014)

Message par Beetyourson le Jeu 26 Jan 2012 - 18:22

tu vois tout fini par se savoir Devil


avatar
Beetyourson
TAÏSHÔ
TAÏSHÔ

Nombre de messages : 2361
Age : 36
Localisation : dans un grand pot de miel
Date d'inscription : 26/05/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prose, vers et autre (maj 28/02/2014)

Message par Invité le Ven 27 Jan 2012 - 3:34

Vu que tu à l air motivée et que de nouveaux personnages ont intégré la guilde, ce serait cool si t arrive à pondre un truc la dessus ^^.

J ai tout lu c'est sympa. t as tenté de faire une édition de poche ? ^^

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Prose, vers et autre (maj 28/02/2014)

Message par Beetyourson le Ven 27 Jan 2012 - 6:53

le smiley rouge a disparu de cette partie du forum mais merci c'est tres gentil !!!
je vais tenter de m'y coller le probleme c'est de trouver le temps (j'aime bien écrire d'un trait) et surtout du temps sans gnome qui vient te faire perdre le fil toutes les 3 secondes
je vais essayer de trouver du temps dimanche mais je promet rien
avatar
Beetyourson
TAÏSHÔ
TAÏSHÔ

Nombre de messages : 2361
Age : 36
Localisation : dans un grand pot de miel
Date d'inscription : 26/05/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prose, vers et autre (maj 28/02/2014)

Message par Florie le Ven 27 Jan 2012 - 9:48

ce qui me manque le plus c'est faire des hero avec toi et faire des croix sur un papier pour comtabiliser le nombre de joueur qu'on a fait craquer

Florie
PETIT SCARABÉE
PETIT SCARABÉE

Nombre de messages : 161
Date d'inscription : 25/03/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prose, vers et autre (maj 28/02/2014)

Message par Beetyourson le Ven 27 Jan 2012 - 9:54

moi ce qui me manque c'est de te voir OS lors du pull en raid
avatar
Beetyourson
TAÏSHÔ
TAÏSHÔ

Nombre de messages : 2361
Age : 36
Localisation : dans un grand pot de miel
Date d'inscription : 26/05/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prose, vers et autre (maj 28/02/2014)

Message par Huol le Ven 27 Jan 2012 - 18:45

Mwahaha tout s'explique ! je comprends mieux pourquoi flo à une odeur bizarre depuis quelque temps Very Happy
avatar
Huol
SAMOURAÏ
SAMOURAÏ

Nombre de messages : 1048
Age : 86
Localisation : Ironforge
Date d'inscription : 16/03/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prose, vers et autre (maj 28/02/2014)

Message par Lechât le Dim 29 Jan 2012 - 19:11

Mdr beety
Encore une belle oeuvre
ça détend après une semaine de bac blanc
Licorneux powaaaaaaaaaaa (même si ça fait 25jours que j'ai pas joué bilbou )
++
Lechat
avatar
Lechât
SAMOURAÏ
SAMOURAÏ

Nombre de messages : 871
Age : 21
Localisation : etampes
Date d'inscription : 15/04/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prose, vers et autre (maj 28/02/2014)

Message par Beetyourson le Mar 31 Jan 2012 - 21:22

Depuis le temps que je la promettait celle-là il fallait bien que l'annecdote arriva
donc voici pour Oya le plus adorable des schtroumpf à lunettes

et un pavé comme il se doit !!!

Comment Oya est devenu bibliothécaire dans une école perdue au fond des bois

Ça allait bon train au Cochon Siffleur, les licornes faisaient la fiesta ! Hier après un combat digne d'une épopée grecque ils avaient enfin tuer Ultraxion. Le grand dragon n'était plus, et d'ailleurs Elfomania était déjà en train d'en tanner la peau pour confectionner quelques bottes et autres pantalons.

Elfomania n'était pas au Cochon Siffleur, il était dans son atelier situé dans une échoppe de la vieille ville. Il tannait la peau, et tout en admirant son travail il ne pouvait pas s’empêcher de caresser, presque langoureusement, la lourde peau dont émanait une odeur mélange de souffre, de "bête" et des conservateurs de tannage.

Il était perdu dans ses pensées, se replongeant dans le combat, quand la porte s’entrouvrit.
- Je voulais le voir une dernière fois avant que tu ne taille la peau en bottines dit Limarwin
- c'est vrai qu'il est beau !!
- et il nous a donné bien du fil à retordre


les deux restèrent silencieux, et Limarwinn rajouta
- je suis fière de vous mes Licornes !!
- c'est parcque tu nous as bien formé
répondit Elfomania dans un sourire malicieux

et les deux partirent d'un grand éclat de rire
- Tu as vraiment bien bossé niveau soin hier Elfomania
- je n'etais pas seul heureusement qu'Oya était là
- oui c'est vrai... un bien long chemin parcouru depuis notre rencontre à Oya et moi
- LA fameuse rencontre !

**rire de Limarwinn**
- oui LA fameuse rencontre...Oya n'aime pas en parler je ne sais pas pourquoi mais à toi je peux bien le dire je sais que je peux compter sur ta discrétion

(mais comme nous, cher amis lecteurs, sommes indiscrets nous allons épier la discussion et à ce moment précis du récit Oya tremble de savoir ce qui va bien pouvoir émerger de mon clavier. Et comme toute histoire qui se passait il y'a fort longtemps dans un univers fantasmagorique les premiers mots en sont ...)

Il était une fois, dans un pays fort lointain ... une jeune paladine du nom de Lirmawinn.

Limarwinn avait achevé depuis peu sa formation de Paladin et écumait les champs de bataille en temps que mercenaire, le temps de réunir les fonds pour réaliser son reve d'enfant : installer une école pour futurs guerriers prodiges dans un endroit respirant le calme et la sérénité.

(pourquoi installe-ton toujours les écoles dans des endroits calmes et sereins alors même qu'un enfant, surtout en troupeau, est rarement calme et inspire rarement la sérénité aux adultes qui l'encadrent ?)

Donc Limarwinn rêvait à son école. Aux pupitres qui fleuraient bon le bois, aux lettre scribes tracées soigneusement à la craie sur un tableau noir, aux marelles dans la cour de récréation, aux entrainements de ses jeunes élèves ...

Un soir après la bataille, Lirmawinn se rendit dans une taverne de fortune installée au sein du camps. Ce n'était guerre plus qu'un peu de toile de tente tendue entre 2 bâtons, mais on y servait de la bonne bière naine (ce qui immanquablement rappelait le "pays" à Limarwinn) et il y avait cette ambiance si particulière d’après combat.

Limarwinn s'installa prés du feu et tout en consultant "Ici Darnasus" commanda une bière naine brune

La serveuse lui servit rapidement comme toujours et fila à d'autres livraisons. Limarwinn lu ainsi quelques minutes, consulta son horoscopes, quand son attention fu capter par un roulement de tambour.

Le silence se fit.

Puis le tavernier pris la parole :
- pour vous nobles guerriers, en ce soir de victoire et de combats glorieux, voici en exclusivité sur les 4 continents, la plus belle de toutes les danseuses d'Elune !!! Elle va réaliser pour vous la danse sacrée que seules les prêtresses de la fertilité pratiquent !! Je vous prie d’applaudir la somptueuse !! talentueuse !! Mademoisselle Androooollliaaaaa !!!

Ils furent soudain plongés dans le noir, le rythme lent et lancinant du tambour se fit entendre puis le son cristallin d'une flute elfique vient la rejoindre ... cette musique aux tempos exotiques eu vite de transporter l'auditoire loin dans un rêve aux couleurs chatoyante. Peu à peu la lumière revint, la serveuse (qui n’était pas elfique mais humaine), était debout sur la table ... immobile... elle portait une de ces tenues de vestales aussi suggestive que transparente.

Lentement au rythme du tambour, elle commença a danser, ondulant du bassins sensuellement et bougeant ses bras gracieusement d'abord lentement, puis de plus en plus vite au fur et à mesures que le tempo de la musique accélérait.

Tous étaient subjugués, il n'y avait pas un homme dans l'assistance qui n'aurait pas payer cher pour une danse avec la jeune fille. Quand à Limarwinn, jalouse, elle se demandait bien comment il était physiologiquement possible de bouger de cette manière.

Quand la danse fut fini tout le monde applaudi longuement, et la jeune Androllia salua avant de partir se cacher pour se changer, et retourner à son service.

Plus tard dans la soirée, Limarwinn rejoignait son dortoir, elle avait encore dans le oreille le son du tambour, et marchait en tentant de reproduire de sa démarche nanesque la fluidité de la vestale. C'était peine perdue, il lui manquait 50 cm de jambes et 3 articulations pour le moins, pour atteindre la souplesse de la jeune-fille.

La paladine rejoignit son baraquement et se coucha sur sa paillasse avec sa lourde armure de métale pour tout confort. Elle ferma les yeux et attendit le lourd sommeil réparateur qui vient toujours après une journée sur les champs de bataille.

Limarwinn n'arrivait pas à trouver le sommeil. Rien n'y fit !! Ni de compter les chèvres (naines biensur !!), ni de compter les fut de bière, ni de compter les orcs à assommer... rien de rien ... Lirmawinn ne dormait pas !!

Elle décida donc d'aller prendre l'air, et tout en cheminant, le regard perdu dans le vide, l'esprit accaparé de son rêve d'école, elle quitta le campement. Et puis doucement, au pas lent de celui qui rêvasse se retrouva au bord d'une rivière dont le murmure crépitant brisait le silence profond de la nuit. La, alors même qu'elle ne l’attendait plus, le beau Morphée vient la saisir dans ses bras, et blottit dans la chaleur du feu du réfectoire de son école, elle se laissa aller au sommeil réparateur qu'elle avant tant appelé de ses vœux.

Et c'est là que l'aube la trouva ... l'aube mais aussi des trolls !!! Lirmawinn n’eut pas le temps de réagir que trois vigoureux trolls c’étaient saisie d'elle et la neutralisait. Ils la ligotèrent et la fixérent en travers d'une lourde branche, tout comme on ficelle un cochon pour le faire rôtir au-dessus du feu de camp. Dans des rires gras, les trolls se félicitèrent de leur capture, et changeant la branche sur leurs épaules commencèrent à ramener leur proie vers leur propre campement. Tout le monde savait bien que les trolls n'aiment rien de mieux pour leur petite déjeuner que déguster de la chair de nain rôti.

Limarwinn comprenant qu'un sort funeste se rapprochait à grand pas, déglutit et commença à prier mentalement la Vierge Bieriere de lui accorder la vie sauve, ou tout au moins de lui permettre de mourir dignement une épée à la main, et non ainsi grillé au feu de camp comme des têtes de sauterelle ou des brochettes d'anguilles.

Au moment, ou la troupe fut à portée de voix du camp, à cet instant précis ou Lirmawinn se dit que la Vierge Bierière avait du l’abandonner, alors que les trolls avaient relâché toute leur attention, le plus inattendu advint.

Le son d'une flute elfique retentit, et bientôt apparu, sortant lentement de derrière un bosquet, la belle Androllia. Elle avançait en dansant, tout en jouant de la flute. Elle dansait plus lentement que la veille, elle approchait des trolls sans que rien ne présagea de la peur. Quand elle fut si prés, que l'un des trolls tendit la main pour la saisir, elle tournoya sur elle-même et s'éloigna juste un peu, juste assez pour ne pas être touchée, mais restant assez proche pour que son parfum suave enivre les trolls. Ceux-ci posèrent leur fardeau à terre pour mieux admirer le spectacle.

Lirmawinn se demandait bien ce que tramait la jeune-fille, quand celle-ci tout en dansant s'approcha d'elle. Androllia vint poser un baiser sur le front de Lirmawinn, interrompant un instant le champs mélodieux de son instrument. Puis elle reprit le cour son morceau et s'éloigna de nouveau en dansant.

C'est à cet instant que Limarwinn remarqua que la jeune humaine lui avait glissé un couteau dans les mains. Et tandis que les trolls fascinés ne quittait pas Androllia des yeux, la naine sectionna les cordes qui la liait et partit discrètement se cacher.

Quand elle fut sure que la paladine était en sécurité, la jeune danseuse salua, fit signe aux trolls de l'attendre et s’éclipsa promptement. Les trolls la regardèrent s'éloigner longuement espérant son retour. Quand ils comprirent qu'ils avaient été bernés, les deux jeunes-filles étaient déja loin et courraient cote à cote dans le grand éclat de rire de ceux qui tout jeune, viennent de jouer un mauvais tour.

A l'approche du campement de l'alliance, elle arrêtèrent leur course.
- Je te suis redevable de la vie, dit Lirmawinn en posant genoux à terre, dis moi ce que tu veux en échange et tu l'auras !!
- Ce que je veux ?
- Oui !!
- vraiment ?
- oui !! Je le jure sur tout les futs de bière d'Ironforge !! que si je mens ils se vident tous d'un coup !!
- Alors je voudrais que fasse de moi une paladine !


Lirmawinn ne s'attendait pas à ça, mais elle acquiesça
- si c'est ce que tu souhaite
- qui souhaiterait etre serveuse dans une taverne de fortune et danser sur les tables pour des guerriers enivrés ?
- Alors va pour Androllia la Paladine !!
- euh non .. je voudrais un nom plus ... enfin moins ...je sais pas un truc qui fasse moins courtisane et plus paladin.


Androllia se perdit soudain dans ses pensées.
- je sais !! je serais Oya la Paladine !!!

Et de fil en aiguille, d'entrainement en entrainement Androllia la danseuse devint Oya la paladine !!!
Et il ne fallut guère de temps pour que les deux jeunes-femmes devinrent amies. Très rapidement, elles décidèrent d’œuvrer ensemble pour l'ouverture de cette école dans un coin calme et serein. Et bientôt, Androllia fit sien le rêve de la naine et pour devenir professeur passa de longues nuits blanches à feuilleter les encyclopédies d'une bibliothèque bien remplie, passion qui depuis ne lui est plus passée.

la suite vous la connaissez !!!!






Dernière édition par Beetyourson le Mar 17 Avr 2012 - 17:25, édité 2 fois
avatar
Beetyourson
TAÏSHÔ
TAÏSHÔ

Nombre de messages : 2361
Age : 36
Localisation : dans un grand pot de miel
Date d'inscription : 26/05/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prose, vers et autre (maj 28/02/2014)

Message par Limarwinn le Mer 1 Fév 2012 - 9:28

Alors là bravo, et comment sais-tu que que m'endors n'importe où sauf dans mon lit ???
J'espère qu'au prochain raid Androllia mettra sa nuisette pour une danse du ventre.

_________________
Bien l'bonjour de Limarwinn la Naine Paladine !
avatar
Limarwinn
SHOGUN
SHOGUN

Nombre de messages : 6403
Localisation : Limoges
Date d'inscription : 10/08/2005

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prose, vers et autre (maj 28/02/2014)

Message par Sindaril le Mer 1 Fév 2012 - 9:51

LOL !!! super !!! j'apprend des choses que je ne connaissais pas !! ^^
avatar
Sindaril
SAMOURAÏ
SAMOURAÏ

Nombre de messages : 1233
Age : 57
Localisation : Côte d'Azur
Date d'inscription : 25/04/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prose, vers et autre (maj 28/02/2014)

Message par Beetyourson le Ven 16 Mar 2012 - 9:43

je ne sais pas pourquoi, je n'arrive pas à remettre la main au niveau du forum sur le texte que j'avais écris pour Quacierock eet Manavorium; Comme je garde des copies de tout, je vous le remets ici;
Au passage un gros bécot à eux deux si ils passent par ici
.

_____________________________________________

Comment Quacierock devint Joallier


ce recit se passe approximativement aux débuts de BC, juste avant ou juste après l'ouverture de la porte des ténèbres...


à la lumière scintillante d'une bougie, Quacie tentait depuis des heures d'ajuster ce petit écrou qui ne voulait rien entendre. De rage il frappa du poing sur la table et se leva, s'apprêtant a sortir. Un Coassement mécanique se fit entendre dans la pièce. Et la le coeur de Quacie manqua un battement avant de ressentir cet emballement de joie si caractéristique . Il avait réussi !! Réussi quoi ? la fabrication d'un crapaud mécanique a l'aide de pièces trouver dans la foret .... un vrai challenge.

Quacie pris la petite machine dans la creux de sa main, et resta ainsi de longues minutes à l'observer. Fier de lui, il l'emballa précautionneusement dans une belle boite fermée par un beau ruban, puis sortit rejoindre ses amis les licornes au cochon siffleur. La soirée battait déjà son plein... comme tous les soirs, les rires étaient gras et la bière coulait à flots.

Quacie joua aux dés toute la nuit avec ses amis Darkraven et Tyruana

________________________________

Le lendemain, l'aube ne pointait pas encore quand il sortit de chez lui. Le chemin était long avant de rejoindre l'île de Brume Azur. Il y avait été convoqué dans le plus secret... que pouvait-on attendre de lui sur cette ile déserte, au milieu de l'océan ? Avant d'embarquer, il passa chez son ami le cordonnier et aussi discret que peut l'être un chasseur, rentra dans la maisonnée endormie et déposa sur la table de la cuisine le beau paquet préparé la veille. La petite Jenny avait 5 ans aujourd'hui et trouverait la petite grenouille a son réveil . Réjoui de ce présent, le sourire aux lèvres, Quacie rejoint le port de Hurlevent et embarquât sur un étrange navire aux voiles auriques.

Lové dans un hamac de cordage, bercé par le roulis des vagues Quacie trouva vite le sommeil. Il ne se réveilla qu'au bruit mat de la coque abordant le ponton. Tout encore groggy par son sommeil, Quacie monta sur le pont, savourant l'air salé du bord de mer et écoutant le clapotis des vagues, il prit le temps avant d'ouvrir les yeux. Il se préparait au ravissement habituel lorsqu'il découvrait la foret de Brume Azur au levé du jour.

Il prit une respiration plus profonde et ouvrit les yeux. Face au spectacle qui l'attendait, ses pupilles se dilatèrent, se sourcils se soulevèrent, son souffle se coupa, ses lèvres formèrent un rond tandis que du fin de ses entrailles retentit un cri de stupéfaction. La, où c'était toujours tenu une petit crique, il y avait désormais un immense vaisseau spatial enfoncé dans la terre assez profondément. De la fumée en sortait par endroit et tout un tas de drôles de grands bonshommes bleus fourmillaient tout autour. Un regard panoramique sur la foret, lui permis de constater que des panaches de fumées s'élevaient un peu partout sur l'île, visiblement des débris du grand vaisseau avait été disséminés.

Mu par une sorte d'automatisme, Quacie longea la passerelle de bois, parcouru le ponton et approcha du ponton avec les autres membres d'équipage. Ils furent rejoint en cours de route par des représentants de l'alliance et un drôle de bonhomme bleu , habillé de ce qui semblait être habillé d'une sorte de costume d'apparat.
- Bonjour, messieurs !! lança l'officier au tabard de l'alliance... merci de venir tous nous apporter votre aide !!
- Que vos jours puissent être longs et vos difficultés passagères !!

annonça solennellement le bonhomme bleu.

sans plus de préambule on les mis à la tache. Il fallait rétablir les fonctions de base du vaisseau, pour le rendre habitable en attendant de pouvoir réparer les moteurs et le dégager du sol . En admettant que le fier Exodar puisse de nouveau voler un jour…

Chaque membre de l'alliance était mis en binôme avec un "dranei" (c'est ainsi que se nommaient en fait les hommes bleus).

C'est à cette occasion la que Quacirock rencontra Manavorium. Leur complicité fut fulgurante, ils ne parlaient pas la même langue, ne venaient pas du même monde, l'un était chasseur et faisait corps avec la nature, tandis que l'autre était démoniste. Mais ces deux s'entendaient bien. Ils étaient inséparables.

La viabilisation de l'Exodar pris des semaines. Quand la tache fut finit, les deux jeunes hommes étaient bien tristes de se séparés. Quacie eu alors une idée. Et alla trouvé son maître, pour demander une faveur : que Manavorium l'accompagne lors du prochain stage de survie en foret qu'il devait faire "pour lui faire découvrir notre nature" avait assuré Quacie le coeur battant a tout rompre, dans l'angoisse d'un refus de son maître. Le maître avait accepté, un sourire mystérieux aux lèvres.... un sourire nostalgique.

- Ton destin vient a toi Quacierock sache le saisir !!
- oui Maître !


mais cela paru bien mystérieux au jeune Quacie.

Arrivés au fin fond de la foret de Hinterlands armés seulement chacun d'une dague et d'un micro package de survit, les deux jeunes hommes se mirent à la recherche d'un abris. Une semaine de survie seuls au fond de la foret. Cette idée réjouissait au plus haut point le coeur des 2 amis. Ils finirent par trouver une petite grotte pas trop loin d'une rivière. Et se mirent a la recherche de bois pour la nuit, de baies et de nourriture pour leur repas. Il se fabriquèrent des nattes avec un branchage obturèrent partiellement l'entrée de la grotte avec des branchages pour la dissimulées et garder mieux la chaleur. Occupés a ses taches, qu'ils exécutaient avec une synchronisation défiant toute logique, ils eurent vite fait de se construire un abris convenable.

Les muscles bien las, ils décidèrent d'aller se rafraîchir à la rivière. Ils chahutèrent comme savent chahuter les jeunes -hommes, se bagarrant "gentiment", faisant la course entre les deux berges, se lançant des défis idiots, les rires retentissants, les âmes à l'harmonie et les corps se frollants.

Tout à coup Manavorium se figea et le géant bleu a la carrure carrée plongea d'un mouvement leste et fluide disparu sous les flots. Il resta longtemps ... longtemps . Quacie commença a sentir l'angoisse étreindre son coeur et s'apprêtait à plonger le chercher quand il vit soudain, un poing levé sortir de l'onde. Un poing bientôt suivit du reste de Manavorium, qui émergea un large sourire aux lèvres.

- regarde ce que j'ai trouvé pour toi !! cria Mana
et il tendit a Quacie une sorte de pierre violacée informe ..;
- euh ... c'est très joli !!

mais le regard désemparé et perplexe de Quacie ne faisait pas de mystère de ce qu'il pensait . Manavorium éclatât alors de son plus éclat de rire.

- tu ne connais rien aux gemmes !! tu m'as appris a faire des grenouilles de métal. Maintenant laisse moi t'enseigner mon art. Je suis Joaillier. Je suis très doué pour les bijoux, c'est de famille !!

disant cela le dranéi, posa sur Quacie un regard lourd et perçant qui fit rougir le jeune chasseur comme jamais il n'avait rougit. Son pouls s'emballa, et son sang se mis à bouillonner dans ses veines. Âpres un long moment de silence, ou les deux jeunes hommes restèrent les yeux dans les yeux, l'un finit par rompre cet instant ou le temps avait suspendu son cours. Et ils retournèrent à la grotte.

De longues heures durant, à la lumière du feu Quacie admira les mains habiles de Manavorium. Les doigts puissant qui se faisaient doux comme des ailles de papillons sur la pierre froide. Peu a peu la ganse de pierre céda et sous la couche superficielle se dévoila une gemme violette d'une pureté exceptionnelle. Une sorte de feu semblait couvée dedans. Lentement tel un sculpteur maniant avec précision et finesses ses outils Manavorium, transforma l'infâme caillasse et une magnifique gemme.

L'aube pointait presque quand le Dranei , se redressa et rompant le silence, annonça que c'était finit.
- Veux-tu voir ce que j'ai sculpté pour toi ?
- ben oui ! voyons, je te vois faire, j'aimerais bien savoir ce que tu as sculpté.
- tu es sur ?
- bien sur


le Dranei devient soudain très sérieux
- pour certaines choses il faut faire de grands discours, pour d'autre quelques mots suffisent. Moi je taille les pierres pour transmettre les messages.

Le dranei baissa les yeux vers sa main, et lentement écarta les doigts qui formaient un écrin a la gemme . Quacie ne pu empêcher son cœur de s'emballer et une joie immense de l'envahir quand il vit dans la main géant du dranéi, une pierre qui scintillait tant qu'elle semblait pulsée. Une gemme violette en forme parfaite de cœur ...





Dernière édition par Beetyourson le Mar 17 Avr 2012 - 17:27, édité 2 fois
avatar
Beetyourson
TAÏSHÔ
TAÏSHÔ

Nombre de messages : 2361
Age : 36
Localisation : dans un grand pot de miel
Date d'inscription : 26/05/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prose, vers et autre (maj 28/02/2014)

Message par Beetyourson le Lun 16 Avr 2012 - 9:25

Huol l’ours volant et les sucettes.

Je te l’ai dit, je t’ai prévenu, voilà le temps de la vengeance venue !! …
je tiens à préciser que je ne peux en aucun cas etre tenue pour responsable des interprétations libres et tendancieuses qui pourraient germées dans l'esprit de certains

Un beau matin de printemps, Huol devenu adolescent cherchait un tour pendable à jouer. Le sale gosse débonnaire et haut comme trois pommes, avait fait place à un jeune-homme efflanqué et râleur. Depuis quelque temps l’elfe était devenu worgen, et lui qui avait longtemps voulu faire passer son fin duvet prépubère pour un début de commencement de barbe, arborait un long pelage soyeux, tout aussi en bataille que ne l’avait été ses cheveux.

Pour lui tout était occasion de jouer un tour. Tout était source d’amusement. Si il avait pris désormais la pleine mesure de ses talents de druide, et si il maitrisait parfaitement les techniques de combats les plus pointues, il n’en restait pas moins, comme tous les ados, un môme dans un corps de presque adulte.

Rien pour lui n’était sérieux, sa vie semblait être constituée d’une succession ininterrompues, de blague à deux carambars, et de facétie enfantines. Et même en combat, il ne pouvait s’empêcher de jouer le troublion. Si il avait désormais rejoint, en tant que membre permanent, le bataillon des mercenaires du Cercle de la Licorne, sa réputation à travers les quatre continents restait celle d’un jeune-homme capable des pires blagues et calembours.

Il avait bien été envoyé en stage chez nos amis les Ewoks, histoire de lui mettre du plomb entre ses deux oreillesde druide (qui sentent les orteils comme toutes les oreilles de druide ^^), mais même la sagesse des maitres jedï n’avait pas pu percer l’armure de son insouciance.

La seule chose que Huol semblait prendre au sérieux, c’était la drague. Malheureusement pour lui sa technique était bien moins au point que sa technique de combat, et sa parade amoureuse finissait souvent dans le grand éclat de rire que la jeune-fille lançait suite aux avances peu appropriées du jeune druide.

Il y avait parmi toutes les jeunes-filles que notre druide convoitait, une qui parmi les autres faisait battre son cœur à rompre. Notre ami était certes peu doué en ce qui concernait la séduction, mais on ne pouvait pas lui retirer qu’il était persévérant.

C'était une jeune gnomette qui avait pour nom Laulie Pôppe. Elle était vendeuse de bonbons dans la vielle ville de Stormwind. Elle arpentait les rues, et canaux, poussant devant elle sa charrette à bras couverte de bonbons, chewing-gum, chocolats, sucettes et autres sucrerie. Elle poussait la chansonnette de sa douce voix, pour attirer le chaland. Elle se prétendait d'ailleurs cousine avec la fameuse Betty Chanteboulon, l’interprète de [url=Poupée Boulon] http://www.dailymotion.com/video/x2w8ur_betty-chanteboulon-poupee-boulon_fun[/url]

Notre druide avait tout tenté pour attirer l'attention de sa belle. Rien n'y faisait, elle l'avait au mieux ignoré, voir c’était fâchée tout de go lorsque le druide avait frôlé l'étale en rase motte avec son drake de combat faisant voler les friandises un peu partout sur le pavé.

Un jour, il l'apperçut concentrée au-dessus d'un chaudron, un livre de recettes à la main, ses cheveux étaient couvertes de sucre multicolor.

Huol impressionné par sa beauté et sa concentration, s'approcha lentement, et tout doucement comme intimidé, pris la parole :
- Bonjour belle aux bonbons !!
- Que veux-tu ? répondit Laulie sur la défensive. Je n'ai pas le temps pour tes bétises ! Je suis occupée, je n'ai pas envie de jouer avec toi ! Alors si tu veux un bonbon dis le, sinon file !!

Huol faillit lui servir une réponse accerbe, mais une lueur de génie sembla soudain luire entre ses oreilles (qui puent les orteils faut-il le rappeller ?)
- Je peux t'aider peut-etre ?
- TOI !! Ca m'étonnerais beaucoup !
- On sait jamais, je pourrais te surprendre !!
- mouai ...


soudain, la jeune-fille eu une idée.
- Je dois participer au grand concours de Maitre Bonboneur, j'essaye de créer un bonbon exceptionnel. Je viens de mettre au point 2-3 recettes, tu pourrais les tester ?!
- Biensur !


Et voila notre druide qui englouti sans plus de précaution la grenouille gelifiée verte qui lui tendit la gnomette.
-Comment la trouves-tu ?
-Crooaaa !!
-Sois-serieux !
- Croaaa .. Croaaa
répondit Huol avec des signes des mains pour lui faire part de son impossibilité à s'exprimer autrement qu'en croassant.
- euuh ... la recette n'est pas concluante.
Huol opina du chef. Et la gnomette lui administra un antidote.
- J'ai une autre recette, voila des boules de chewing-gum, je les ai malaxées longuement, pour bien les attendrir, et faire gonfler la pâte, l'alléger, faire naitre la joie et le bonheur sur les heureux bénéficiaires !
- ouarght !!
- hein ?
- non rien ! Tu veux que je goute ?

Et aussitôt dit, aussitôt fait.

Et voilà que soudain, des bulles multicolor sortirent des narines du druide, Huol se souleva du sol gonfla et soudain après avoir atteint la taille d'un zeppelin se dégonfla en se retrouvant propulsé en zig-zag à travers les rues de la capitale... une fumée épaisse et violette s'échappa des oreilles du druide, ce qui répandit dans toutes les rues une horrible odeur d'orteils !!

Lorsque le druide atterri enfin, il se dépêcha d'aller retrouver Laulie qui pleurait d'autant plus.
- Elle n'est pas concluante non plus !! Je n'y arriverait jamais !!
et la gnomette fondit en larmes
- Je suis sure que tu vas y arriver.
- non !! je resterais bonboniere de rue toute ma vie !!
- ben non, il y'a bien une recette dans ton livre qui va plaire au jury.
- les autres candidats ont réalises des recette fantastiques, et moi je ne sais rien faire.
- réfléchissons !!
- La seule chose qui pourrait surpasser les autre concurrents, ça serait la sucette légendaire de la reine ashara, aucun homme ne peut y résister. Mais je n'aurais jamais le talent nécessaire.

Et la voila qui fond en larmes de nouveau.
-Non !! je vais t'aider !!
- Il me faudrait des composant rare, une sucette légendaire, ça ne se fait pas comme ça, il faut du sucre de grande qualité, de l'eau d'une grande pureté, un arôme exceptionnel, et surtout un bâton extraordinaire. On sous-estime souvent le rôle du bâton dans la réalisation d'une bonne sucette. Avec un bâton médiocre la réalisation est gâchée !!
- ouarght !!
- hein ?
- non rien ! On va les trouver tes composants !! Je vais aller les chercher !
- oh je ne saurais jamais assez te remercier !

La gnomette lui sauta au cou pour appliquer un sonore bisou baveux sur la joue poilue du druide (beurk !!)

C'est la tete un peu perdue dans les nuages, que notre worgen partit rechercher les ingrédients de sa douce. Il serait trop long, de vous narrez ici les épreuves qu'il du traverser. Mais sachez seulement qu'Hercule ne les aurait pas renié, et que c’est un Huol bien fatigué et le corps rompu, qui rejoignit Stormwind une semaine plus tard.

Le voyant arrivé, la douce se jeta sur lui, se saisit du sac et... s'enferma dans son laboratoire bonbonifère. Elle n'en ressorti que le surlendemain, portant sur un plateau une dizaine de sucettes multicolore, légèrement translucides et aplaties, qui avaient l'air tout à fait banal.
- C'est donc ça tes sucettes légendaires ?
- ben oui !!
- mais elles n'ont rien de magique !
- tu regarde mais tu ne vois pas
- ...
- Elles sont magiques pour qui sait s'y prendre
- ...
- je vois que tu ne me crois pas, je vais te montrer.


La gnomette saisi une sucette et en tendit une à Huol. La gnomette porta la sucette à sa bouche et commença lentement à la laper avec concentration et une sorte d'adoration mystique.

Huol, hypnotisé par la belle, n'avait pas encore touché à sa sucette.

Au bout d'un certains, temps la belle ouvrit les yeux, et constatant que la sucette était intacte :
- mais que fais-tu ? Il faut la laper !! ne croque surtout pas, cela casserait le sort. Tes dents ne doivent pas érafler la sucette. Tiens le bâton bien en main, sors ta langue et lèche de bas en haut ... allez vas-y !!

ainsi encouragé, Huol, ferma les yeux et commença a laper la fameuse sucette "magique".
Au bout d'un moment en procédant de la sorte, la sucette n'était plus qu'une très fine pellicule de sucre multicolore, si fine qu'un souffle l'aurait brisé.

Alors la gnomette, lui fit signe de porter la sucette devant son œil, de fermer l'autre, et de regarder le monde à travers le prisme de la sucette magique.

Ce qui vit Huol, le laissa pantois. A travers la sucrerie, le monde était plus, beau, tout était plus merveilleux, le soleil brillait plus fort, le ciel était limpide, l'eau des canaux cristalline, la cathédrale resplendissante... quand aux gens, c’était leur nature profonde qui ressortait. Ceux qui était laids de cœur, semblait sortir d'un filme d’horreur, et ceux qui avait une âme pure étaient auréolés d'une lumière mystique. La gemme précieuse resplendissait à travers le vulgaire cailloux, et le stuc se rebellait sous la plus fine des dorures.
................................................

Depuis longtemps Huol a même oublié le nom de la belle, il ne sait même plus si elle gagna le prix tant convoité. Mais avant de jaugé toute chose, il sort toujours de sa poche, une petite tabatière dans laquelle est logée une vielle sucette, tellement usée qu'on pourrait la briser d'un souffle. Et vous le verrez alors porter la sucrerie devant son œil droit, fermé son œil gauche, hocher de la tête lentement... un étrange rituel qui précède chaque décision, chaque combat, chaque achat...et que tous attributs à la loufoquerie du Druide.




Dernière édition par Beetyourson le Mar 17 Avr 2012 - 14:04, édité 12 fois
avatar
Beetyourson
TAÏSHÔ
TAÏSHÔ

Nombre de messages : 2361
Age : 36
Localisation : dans un grand pot de miel
Date d'inscription : 26/05/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prose, vers et autre (maj 28/02/2014)

Message par Sindaril le Lun 16 Avr 2012 - 9:57

LOL !!! j'ai hâte de la lire ^^
avatar
Sindaril
SAMOURAÏ
SAMOURAÏ

Nombre de messages : 1233
Age : 57
Localisation : Côte d'Azur
Date d'inscription : 25/04/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prose, vers et autre (maj 28/02/2014)

Message par Beetyourson le Lun 16 Avr 2012 - 11:31

j'ai pas encore fini mais je sais déjà que mon mari à l'esprit mal tourné
avatar
Beetyourson
TAÏSHÔ
TAÏSHÔ

Nombre de messages : 2361
Age : 36
Localisation : dans un grand pot de miel
Date d'inscription : 26/05/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prose, vers et autre (maj 28/02/2014)

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum